CryptosETHEREUMTrading

38% des signaux de prime des contrats à terme Ethereum que les traders anticipent à 2500 $ ETH

Les traders à terme sont de plus en plus optimistes sur le prix de l’Ethereum à court terme avec 2500 $ actuellement en jeu.

Maintenant que le prix de l’Ethereum ( ETH ) a franchi le niveau de 2000 $,  atteignant des sommets historiques  cette semaine, les traders sont devenus excessivement haussiers et s’attendent à plus de hausse à court terme. 

Certains analystes pensent que le règlement initial de la transaction stablecoin en USD Coin (USDC) de Visa sur le réseau Ethereum a lancé le dernier rallye. D’autres attribuent la hausse actuelle de l’Ether à une cassure de la «structure du marché triangulaire» .

Quelle que soit la cause du récent rallye de 25%, les traders professionnels semblent très optimistes cette fois-ci. Cette conclusion peut être tirée en examinant la base des futurs émergents, qui a atteint son niveau le plus élevé jamais atteint.

Ce mouvement entraîne des risques accrus de liquidations en cascade en raison d’un effet de levier excessif des acheteurs, mais les traders professionnels semblent confiants, comme le montre l’indicateur de biais delta.

Prix ​​de l’éther (ETH) à Coinbase, USD. Source: TradingView
Prix ​​de l’éther (ETH) à Coinbase, USD. Source: TradingView

Les investisseurs pourraient anticiper la proposition d’amélioration du protocole EIP-1559 qui devrait être mise en service en juillet , qui vise à corriger la flambée des frais de gaz. La mise à niveau vise à utiliser des tailles de blocs flexibles au lieu du modèle fixe actuel et vise une utilisation du réseau inférieure à 50%.

Pour évaluer si les traders professionnels sont optimistes, il faut commencer par analyser la prime des contrats à terme (également connue sous le nom de base). Cet indicateur mesure l’écart de prix entre les prix des contrats à terme et le marché au comptant régulier.

Base de contrats à terme OKEx 3 mois ETH. Source: Skew
Base de contrats à terme OKEx 3 mois ETH. Source: Skew

Les contrats à terme à 3 mois devraient généralement se négocier avec une prime annualisée de 10% à 20%, comparable au taux de prêt stable. En reportant le règlement, les vendeurs exigent un prix plus élevé, ce qui entraîne la différence de prix.

La base sur les contrats à terme sur Ether a égalé son plus haut historique de 38%, ce qui indique qu’elle est coûteuse pour les longs à effet de levier. Un niveau de base supérieur à 20% n’est pas nécessairement une alerte pré-crash, mais l’excès de confiance des acheteurs peut poser un risque si le marché recule en dessous de 1750 $.

Il est à noter que les traders augmentent parfois leur utilisation de l’effet de levier lors d’un rallye, mais achètent plus tard l’actif sous-jacent (Ethereum) pour dénouer le risque des contrats à terme.

Parfois, l’effet de levier élevé des contrats à mois fixe est la conséquence de l’achat agressif perpétuel des contrats à terme par les commerçants de détail. Les baleines, les bureaux d’arbitrage et les teneurs de marché évitent de s’exposer à ces contrats en raison de leur taux de financement variable.

Les marchés d’options de L’Ethereum sont également orientés à la hausse

Pour interpréter correctement la façon dont les traders professionnels équilibrent les risques de mouvements inattendus du marché, il faut se tourner vers le marché des options .

Le biais delta de 25% fournit une analyse fiable et instantanée de la «peur et de la cupidité». Cet indicateur compare côte à côte des options d’achat (d’achat) et de vente (vente) similaires et deviendra négatif lorsque la prime d’options de vente neutre à baissière est plus élevée que les options d’achat à risque similaire. Cette situation est généralement considérée comme un scénario de «peur», bien que fréquente après de solides rallyes.

D’un autre côté, un biais négatif se traduit par un coût plus élevé de la protection à la hausse et indique une tendance haussière.

Options Deribit 90 jours ETH asymétrie delta de 25%. Source: laevitas.ch
Options Deribit 90 jours ETH asymétrie delta de 25%. Source: laevitas.ch

Pour la première fois depuis le 5 février, l’indicateur de biais d’options est orienté à la hausse, même s’il n’est pas loin du seuil neutre négatif de 10%. De plus, l’indicateur «peur et cupidité» s’est continuellement amélioré au cours des cinq dernières semaines.

Une partie de la raison de l’optimisme modeste réside dans la crainte d’une correction brutale après avoir franchi la barrière psychologique de 2000 $ , similaire à celle observée le 19 février.

Cette fois-ci, cependant, les marchés des produits dérivés sont sains et les traders professionnels semblent construire des positions alors qu’Ether marque un nouveau record absolu .

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer